Parlez-vous Family Business ?

Glossaire à l’attention de ceux qui veulent comprendre l’envers de l’entreprise familiale.

Pour celui qui n’a jamais fréquenté le monde de l’entreprise familiale ou celui qui en fait partie sans en avoir exploré les enjeux, il n’est pas facile de s’y retrouver dans la multitude de termes utilisés pour décrire l’écosystème du “family business” ou “entrepreneuriat familial”.

Je vous livre ici, quelques définitions et cas d’usage de termes utilisés qui vous seront utiles si : vous êtes actionnaire d’une entreprise familiale et que ce sujet vous parait complexe (ce qu’il est), vous êtes conjoint d’un actionnaire d’une entreprise familiale et que vous voulez briller auprès de votre moitié (c’est possible), vous n’êtes ni actionnaire, ni conjoint mais que le sujet vous intéresse tant il est foisonnant. Les définitions qui sont données ici ne sont pas exhaustives, mais elles vous donneront une première idée.

A noter que ces sujets concernent aussi bien les PME que les ETI. On entend parfois des dirigeants de PME dire que ces sujets “ne sont pas pour eux”. C’est une idée erronée. Plus tard les sujets de transmission, d’affect et de famille sont pris en compte, plus le risque de conflits et difficultés grandit.

G1, G2, G3…Gn+ : c’est en général la première question que l’on pose. “Et toi à quelle génération appartiens-tu ? “ Le G remplace le terme de “génération” désignant les propriétaires de l’entreprise familiale. Le terme G1 est utilisé pour désigner le ou les fondateurs de l’entreprise familiale, la G2 ses enfants, et la G3, les petits-enfants, neveux et nièces, cousins etc. A noter que plus on avance dans le temps et plus le nombre d’entreprises avec des G3, G4, G5 se raréfient. Ce qui en général force l’admiration lorsque vous faites partie d’une G4, G5 ou plus.

Génogramme : le génogramme est un instrument d’analyse de la structure familiale qui permet de s’en donner une image graphique succincte et rapide souvent répartie sur trois génération et qui met en lumière les filiations et les ruptures de liens, les répétitions transgénérationnelles de comportements de dépendance ou les vulnérabilités. L’utilisation du génogramme est très utile dans les conflits familiaux, car il permet de mettre le doigt sur des comportements systémiques, des non dits, les représentations de chacun en lien avec l’entreprise familiale.

Charte familiale : la Charte Familiale parfois appelée constitution familiale dans les pays anglo saxons est un document écrit dans lequel les membres d’une même famille, vont mettre en commun les règles qui définissent leurs relations avec l’entreprise et inversement. Dans la Charte familiale, seront principalement définis la mission et les valeurs de la famille qui travaille dans l’entreprise ou non. Pour en savoir plus vous pourrez retrouver mon article vous détaillant les étapes pour mettre en place une charte familiale.

Pacte d’actionnaires : à distinguer de la Charte Familiale. Le pacte d’actionnaires encadre les relations entre associés d’une même entreprise. C’est un contrat codifiant des questions telles que: qui peut détenir des actions, comment sont déterminés les droits de vote, dans quelles circonstances les dividendes sont payés et comment les différends seront-ils résolus.

Gouvernance Familiale : désigne les accords et intentions de la famille propriétaire pour rester alignée sur la stratégie à moyen et long-terme de l’entreprise et de ses investissements. La gouvernance définit le cadre dans lequel s’exerce plus largement la stratégie familiale.

Conseil de Famille : désigne l’instance chargée de représenter la famille. Sous l’égide de son Président qui en règle générale n’est pas opérationnel dans l’entreprise, le Conseil de Famille a pour vocation de rédiger et faire appliquer la Charte Familiale. Il prend des décisions sur des questions qui chevauchent la famille et l’entreprise et fait des recommandations au nom de la famille. Comme en témoigne Augustin Richard, de l’entreprise Huileries Richard, le Conseil de Famille permet de séparer les sphères de la famille et de la famille en entreprise.

Valeurs familiales : déclarations et intentions de ce que la famille et son entreprise représentent et croient. Les familles découvrent et appliquent généralement les valeurs familiales au fil du temps. La documentation et la distribution des valeurs à toutes les parties prenantes créent des guides de comportement pour les décisions, le développement de la marque et le développement de la famille. Certaines familles ont des valeurs familiales distinctes des valeurs commerciales.

Affectio familiae: désigne la volonté des actionnaires de rester ensemble en famille propriétaires de l’entreprise.